Imprimer

Trucs et Astuces

  • Pour reboucher une bouteille entamée, ne jamais retourner le bouchon ni même le couper. Le goût de votre vin risque de se modifier très vite. Utilisez par exemple un bouchon en caoutchouc, encore mieux une pompe à air.
  • N’hésitez pas à passer votre vin en carafe, surtout s’il est jeune, pour l’aérer, l’assouplir et dégager ses arômes.
  • La tradition veut que l’on serve avec le plat à table le même vin que celui utilisé dans la recette.
  • Pour éviter de tacher votre nappe en versant le vin, il existe un accessoire très efficace, nommé « drop-stop ». Ce disque anti-gouttes, sans effet sur le goût du vin, est lavable et réutilisable, et permet un service sans taches…
  • Passer un vin en carafe peut être très utile pour sublimer le vin, mais le nettoyage et le séchage de l’objet s’avèrent parfois difficiles. Pour cela, il existe des égouttoirs spéciaux pour les carafes extrêmement pratiques. S’il reste des traces de dépôt calcaire ou de tanins, un peu de vinaigre blanc les fera vite disparaître.
  • Le vin est une boisson acide. Même coupé d’un peu d’eau, il conservera son pH bas, son acidité et donc ses propriétés rafraîchissantes.
  • Un magnum contient 1,5 litres, soit l’équivalent de 2 bouteilles classiques. Le vin en magnum se conserve mieux et plus longtemps que dans de plus petits contenants.
  • A l’occasion d’une naissance, il est traditionnel d’acheter quelques bouteilles de l’année de naissance destinées à être bues par le nouveau-né lorsqu’il sera en âge d’apprécier le vin. Malheureusement, certains millésimes supporteront mal d’attendre ces nombreuses années… Alors pourquoi ne pas en profiter pour découvrir, dans ce même millésime, des vins d’autres régions, d’autres pays voire de l’autre hémisphère ?
  • Toujours découper la capsule métallique qui entoure le goulot en-dessous de la bague de verre qui enserre le col. Cela évite, lors du service du vin, que celui-ci soit en contact avec le métal ou avec des impuretés.
  • Un tire bouchon de qualité doit comporter au moins 5 spires et demie.
  • Ne pas trop remplir le verre lors du service du vin : entre un tiers et un demi-verre suffit. Vous pourrez ainsi faire tournoyer le vin dans le verre afin d’en exhaler tous les arômes.
  • Même si le vin n’aime pas les chocs thermiques, on peut le passer quelques dizaines de minutes au réfrigérateur plutôt que de le servir trop chaud… L’été, n’hésitez pas, même avec un vin rouge ! Il se réchauffera très vite. Dans une pièce à 22°C, 30 minutes suffisent pour élever de 2°C la température d’un vin.
  • Que faire pour maintenir un vin frais ? Entourez la bouteille avec un torchon mouillé avec de l’eau fraîche.
  • Il arrive parfois de retrouver au fond d’une bouteille de petits cristaux translucides : il s’agit de précipitations naturelles de tartre qui n’altèrent en rien la qualité du vin. Si vous les goûtez, ils ont une saveur légèrement citronnée.
  • Les bulles d’un vin effervescent, comme un Crémant de Bordeaux, se forment à partir des impuretés qui se trouvent dans le verre. Cela signifie que dans un verre parfaitement propre et lisse, un vin effervescent n’aurait pas de bulles !
  • Avant de dresser votre table, vérifiez que les verres et la carafe n’aient pas de mauvaises odeurs, surtout s’ils sont stockés la « tête vers le bas ». En effet, les odeurs de carton, bois ou armoire peuvent s’incruster aux parois des verres ou de la carafe, et altérer le goût du vin. Rincez-les à l’eau claire et sans détergent, sans les essuyer.
  • La dureté d’un vin, son astringence, est en partie due aux tanins du vin qui entrent en contact avec les protéines contenues dans la salive. Mais lorsqu’un vin astringent est dégusté avec du fromage, ces tanins seront fortement gommés car ils réagiront avec les protéines du fromage et non plus avec la salive : le vin apparaîtra plus souple.